22 juillet 2008

#60 Skydive... ou pas

("il pleut il pleut bergere", Taupo Remix)

(Rainbow Lodge Backpacker, Taupo, lundi 21 Juillet 2008, 11h40. Etat : pas content, pas content, pas content !)

Yo.

Oui, tu as compris : il fait toujours aussi pourri. Enfin non, je suis pas tres precis : ce matin comme prevu le soleil a fait son apparition, ce que la meteo avait prevu, et raison pour laquelle j'avais reserve le saut en parachute pour ce matin 10h. Sauf qu'il y a trop de vent pour sauter, et qu'a l'heure ou j'ecris les nuages sont de retour (je crois meme qu'il pleut de nouveau). Les previsions meteo pour les jours qui viennent sont abominables. La randonnee sur le volcan est fermee pour au moins quatre jours a cause de la neige. Bref : les deux choses qui me tenaient le plus a coeur sur l'ile du nord tombent a l'eau.

Je ne vais pas rester sur Taupo jusqu'a la St Glinglin : un peu degoute, je reprends donc la route demain. J'ai une autre zone volcanique a visiter, puis j'irais aux celebres Waitomo Caves faire un peu de speleo/canyoning au milieu des vers luisants. A suivre. Je ne sais pas si j'aurais le temps et le courage de revenir ici plus tard pour retenter le skydive ou le Tongariro Crossing (et puis les kilometres coutent cher, meme si le prix de l'essence n'atteint pas encore les memes sommets qu'en Europe).

Petite eclaircie dans ce message un peu gris : j'ai reussi hier aprem a me faire une petite balade en bateau sur le lac, pendant les deux heures durant lesquelles il n'a pas plu. Ca m'a permis de voir des arcs en ciel, ainsi que des sculptures Maoris sur roche au milieu du lac.


Lac_Taupo__14_
Maori Carving

Lac_Taupo__27_
Photo en noir et blanc... ou presque

Entre les Huka Falls et cette balade en bateau je ne peux donc pas dire que je suis venu a Taupo pour rien, surtout qu'on a passe de chouettes soirees au backpacker (j'ai sacrement progresse au billard). Je suis simplement tres decu, en particulier pour la rando sur le volcan, car c'etait vraiment quelque chose qui me tenait a coeur. C'est la meteo, c'est l'hivers en Nouvelle Zelande, c'est la vie...

See you !

STV.

"Il pleut il pleut bergere, rentre tes blancs moutons...
- Bah ici elle a du boulot, la bergere.
- Parce qu'il pleut beaucoup ?
- Parce qu'il y a un paquet de moutons..."

EDIT !


(I believe I can fly)


(Rainbow Lodge Backpacker, lundi 21 juillet 2008, 17h10. Etat : completement shoote a l'adrenaline)

Le temps change vite en Nouvelle Zelande. Je te l'ai deja dit, je crois.

Ce qui fait que, alors que j'avais completement renonce au skydive (litteralement "plongee dans le ciel"), le soleil est revenu soudainement vers 14h et le vent s'est calme. La reception me dit alors que les gars du skydiving viennent me chercher dans deux minutes. Wouhou !

La limousine arrive a heure juste. Oui, parce que bon, on fait les choses en grand ou on ne les fait pas : la limousine blanche spacieuse passe me prendre, ainsi que d'autres candidats au saut (une autre francaise et deux anglaises). Un quart d'heure plus tard, nous sommes a l'aerodrome et visionnons une video qui nous montre a quoi va ressembler la notre. On choisit des chansons pour aller avec la video, puis la hauteur du saut. Je prends le maximum : 15000 pieds, soit 5000 metres.

Mon instructeur est un grand blond aux yeux bleus du nom de Sonke, super cool, super sympa. Il m'equipe, puis nous prenons une petite video et quelques photos avant de monter dans le petit avion rose.

DSC_0264

Nous sommes quatre tandems agglutines dans un espace ridicule. A ce moment-la, je n'arrive toujours pas a etre apeure. En revanche je suis excite comme une puce, au sol je ne tenais pas en place (ca se voit bien sur l'interview au sol :D). Les deux anglaises sont terrifiees et blanches comme un linge. La francaise est stoique. Moi je te dis, ca va bien.

DSC_0269

L'avion met du temps a monter. Nous prenons encore de petites videos, et nous profitons du paysage. Puis la lumiere rouge disparait et la lumiere verte clignote : l'un des instructeurs ouvre la porte. Les deux anglaises disparaissent alors dans le ciel, alors que nous montons nous-memes encore plus haut, enfilant des masques a oxygene. L'air qui entre par la porte restee ouverte est glace, et nos respirations condensent. Sonke me tape sur l'epaule : "dans deux minutes on saute" me crie-t-il dans l'oreille. Et deux minutes plus tard, la lumiere repasse au vert.

On se glisse jusqu'a la porte, et je mets mes jambes dans le vide. Moi qui suit d'habitude sujet au vertige, je ne ressens pas cette peur panique que j'apprehendais. C'est beau, c'est grand, c'est impressionnant, et je sens le sang fuser dans mes veines a un rythme fou. Les anglaises etaient restees ainsi plusieurs secondes avant que les instructeurs ne sautent, mais le miens ne fait rien comme tout le monde et nous basculons quasi-immediatement, en saut perilleux. C'est parti pour plus de soixante secondes de chute libre ! L'avion est en bas puis en haut puis le monde devient plat en dessous de moi. Je hurle de bonheur, et ne sais pas ou donner de la tete, alternant entre un regard tout fou a la camera que Sonke porte au poignet, une fixation du sol et du lac en bas, un panoramique des nuages dores par le soleil et des montagnes alentours... re-camera... youhou, c'est absolument dingue, et je realise avec stupeur que... j'adore ca.

Soudain tout s'arrete, comme si on avait appuye sur la touche "pause" du lecteur DVD. Je cesse de tomber, car le parachute est ouvert. Je retrouve un peu de quietude apres le rush du vent dans mes oreilles, et je hurle "I'm alive ! I'm flying like a bird !". Sonke flime toujours, et j'alterne toujours entre coucous a la camera et degustation du panorama alentour. Ce filou d'instructeur nous fait tourner quasi a l'horizontale, descendant en pique, s'arretant quelques instants, reprenant ses idioties. Ca dure plusieurs minutes mais ca n'a semble n'etre qu'un battement de coeur. Et le sol arrive soudain a notre rencontre, super vite. On ralentit au dernier moment et posons les pieds au sol. Je leve les bras au ciel : youhou ! Un petit commentaire pour la camera et quelques photos, et voila, c'est fait. Mais je n'arrive toujours pas a croire a quoi je pense a ce moment-la : je pense que je veux y retourner.

DSC_9215

C'est seulement apres quelques minutes qu'on se rend compte a quel point, malgre les gants, nos doigts sont glaces, et a quel point notre cerveau est comme "shoote". J'ai l'impression d'avoir trop bu. Retirer l'equipement se fait dans un etat second. Ma main qui attrape le mug de cafe tremble. Je saute sur place comme un gamin, surexcite, un sourire niais accroche aux oreilles comme un hamac. Direction la salle cinema a nouveau pour voir les photos et les videos. Excellent ! Ca restera un super souvenir. Le temps de choisir la couleur du tee-shirt offert avec le package, et il est deja temps de remonter dans la limousine en serrant mon paquet dans mes bras.

J'ai qu'un mot a dire : merci frangine  :)
La video est bien trop lourde telle quelle pour etre mise sur le blog, mais je vais essayer de vous trouver un moyen de vous mettre un extrait ou au moins des photos en vol...

See you !

STV.

"Ca valait le coup d'attendre ?
- Indubitablement..."

Posté par STV_ à 00:26 - - Commentaires [6] - Permalien [#]


Commentaires sur #60 Skydive... ou pas

  • Génial, j'étais toute triste pour toi à la fin de la première note, et comme dans un bon polar, retournement de situation et je suis super contente, non seulement tu l'as fait, mais çà t'a plu et tu es heureux...décidemment ta soeur te donne des envies que tu n'aurais jamais imaginé il y a quelques années ( si je me souviens bien lors de son 1er saut, tu t'es écrié "mais elle est folle!")...la folie s'est propagée et rassure toi, elle aussi son 1er mot en arrivant en bas a été :"trop génial, à refaire dès que possible"..
    Bisous

    Posté par Môman, 22 juillet 2008 à 12:10 | | Répondre
  • Bravo STV!!!! Génial!
    Bize

    Posté par Daniel Paillé, 22 juillet 2008 à 14:18 | | Répondre
  • Amazing, fantastic....HUGE!!!

    Ca y est,tu l'as fait! Tu as gouté à cette drogue qui te fait planer là haut dans le ciel à 15000 pieds( et quel pied!!) puis te laisse dans un autre monde le temps que t'on cerveau arrive à se reconecter à la terre ferme et de réaliser ce que tu vien de faire...Amazing!!!
    Mais attention, le risque et de se laisser emporter par l'envie de recommencer...mais on s'en fou, aucun effet nuisible sur la santé!!!
    Alors si l'envie te reprend...attend moi!!!!

    Plein de gros bisous et continu d'en profiter à fond comme tu le fait
    BIG KISS!!!

    Posté par Frangine, 22 juillet 2008 à 20:08 | | Répondre
  • Hu ! c'est haut !
    Excellent ta tête à coté du gros novion rose.

    Posté par John, 22 juillet 2008 à 20:21 | | Répondre
  • Revue de post

    Moman : tu sais, c'est en voyant son DVD a l'epoque que j'ai vraiment commence a me dire que ca avait l'air genial et que je devrais essayer...

    Daniel : ouais. Genial, et euphorisant !

    Frangine : comme une campagne d'affichage le prone ici, "l'adrenaline est une drogue legale". Mais si, ca a un effet nuisible... sur le porte-monnaie !

    John : oui, j'aime beaucoup cette photo, mais j'en ai quelques autres sympa que je vous mettrais a l'occaz. Mon instructeur etait super cool, j'aime bien sa gueule, et il etait un peu barje (il n'a rien fait comme les autres ).

    Posté par STV., 23 juillet 2008 à 04:35 | | Répondre
  • Tu vois rien que pour ca je vais même te dire que ca valait le coup de rater la gâtinaise ( entre parenthèses gros bisous à Mymi qui je sais suis tes pas avec autant de coeur que moi) !
    Continue tes exploits profite à fond!
    tu nous a manqué!

    Posté par steph, 24 juillet 2008 à 11:35 | | Répondre
Nouveau commentaire